Toi le boulet; moi le goulot

30 novembre 2018

Certains entrepreneurs sont tellement pris PAR leur entreprise et DANS leur entreprise qu’ils finissent par avouer qu’ils en ont ASSEZ! Sans crier gare, ce qui devait être leur espace de création et de liberté est carrément devenu un BOULET lourd à trainer.

Subtilement, les bonnes performances, la croissance, les décisions à prendre, les risques assumés, les problèmes à résoudre, la pression des clients, les discussions avec les partenaires et le manque de ressources ont pris de l’importance.

Pris dans l’engrenage et incapable de prendre du recul ou de déléguer, la démotivation s’installe, même pire encore, la procrastination finit par prendre place.  C’est dans ces moments-là que l’on constate que ce chef dynamique et passionné est devenu le GOULOT d’étranglement de l’entreprise et de sa croissance.

Êtes-vous dans cette situation ? Pouvez-vous repérer ces signaux pourtant si évidents!

  • Vous êtes brûlés, mais vous ne pouvez pas considérer imaginer prendre des vacances.
  • Vous éteignez constamment les feux.
  • Vous commencez à vous désintéresser de votre entreprise.
  • Vous avez plus de 12 “directs reports”.
  • Vous êtes autocratique et vous régnez en maître absolu.
  • Vous prenez du retard dans les décisions que vous deviez prendre.
  • Vous ne voyez plus clair dans vos choix.
  • Vous n’atteignez pas les objectifs que vous vous êtes fixés.
  • Vous faites des erreurs qui coûtent de plus en plus cher.
  • Vous avez de la difficulté à être disponibles pour votre équipe!

Pire encore !

  • Vos employés clés quittent votre entreprise.
  • Vous avez besoin de contrôler les microdétails pour être satisfait.
  • Vous êtes constamment préoccupés par l’aspect opérationnel de l’entreprise.
  • Selon vous, vos employés sont incapables de prendre des décisions.
  • Vous renversez des décisions des vice-présidents ou de la direction,
  • Vous commencez à faire des plans pour installer un lit dans votre bureau.

Lorsque vous avez trop le NEZ dans l’aspect d’opérationnel, vous en perdez votre VISION. La bonne nouvelle, c’est que votre organisation est mûre pour passer à la prochaine étape. Toutefois, avant cela, il faudra faire baisser le presto!

Pas le choix de prendre des vacances!

  • Pour voir plus clair et plus loin, vous devez vous élever et sortir de l’entreprise.
  • Pour prendre de meilleures décisions, vous devez vous reposer et revoir vos aspirations initiales.
  • Vous devez recadrer vos ambitions à court terme et faire des choix stratégiques en fonction de vos ressources actuelles, autrement dit, en enlever. Épurer!

Ce sentiment de traîner l’entreprise tel un boulet conjugué à celui d’être carrément le goulot de la croissance n’est pas une fin en soi. C’est, en quelque sorte, un passage obligé. Ce sentiment est là pour rappeler l’importance de faire de bons choix et l’importance de retrouver le plaisir d’entreprendre.

Articles complémentaires

Image homme sport

image homme épuisé

1 Comment
    Join the conversation

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.