Les superlatifs de la croissance

30 novembre 2018

Créer, propulser, performer, accélérer, dynamiser, croître, acquérir, développer, booster, agrandir, améliorer… en voulez-vous des verbes de croissance!

Tous ces mots employés au quotidien, lus dans les médias, entendu dans les discours officiels…, quoi de mieux pour enflammer la fibre compétitive de l’entrepreneur en vous, pour taquiner l’égo et pour repartir avec encore plus de projets et d’ambition. Comment peut-on réussir en entrepreneuriat sans se laisser emporter par les superlatifs de la croissance ? Grow or die ?  Vraiment ?

Tu n’as pas encore fait d’acquisition ?

On met tellement de pression sociale sur les chefs d’entreprise. Aussitôt qu’ils trouvent le courage de choisir leur voie et d’assumer pleinement leur rôle de leader, on leur demande d’avoir de l’ambition pour leur entreprise  en plus d’être constamment exposés et à risques, humainement et financièrement!

Plus encore, ils doivent être bons voire excellents! De bons patrons envers leurs employés, de bons citoyens dans leur collectivité, de bons coachs d’équipe, et j’en passe. De bons gestionnaires capables de prendre des risques et/ou de bons entrepreneurs capables de bien gérer.

NON! Ce ne sont pas tous les entrepreneurs qui sont ambitieux.

En effet, lorsque l’on sonde les entrepreneurs, 10 % d’entre eux figurent comme des  chefs de file de notre économie. Ils sont définis comme des exportateurs ou des innovateurs affirmant avoir envie de faire progresser l’entreprise via l’embauche, l’exploration de nouveaux marchés, etc. (Indice entrepreneurial québécois 2018, Les chefs de file)

Mais qui sont ceux qui prônent tant cette croissance absolue ? La grande majorité des gens qui gravitent autour des entrepreneurs! Ce n’est pas surprenant, ils gagnent tous à vous voir prendre de l’expansion! Même le coach personnel va travailler votre progression!  

Pas de place au « Petit train va loin! »

Plus encore, de nouveaux modèles d’entrepreneurs émergent tels que Spektrum ayant 20 employés et pas un de plus ou Xeos. Ces entreprises très innovatrices par nature vont miser sur la croissance des gens comme moyen de faire grandir leur entreprise.  “People over numbers

L’ambition d’être bien est aussi valable

Ce mois-ci, on ralentit! On remplace le mot « croissance » par « maîtrise ».  Plus encore, on s’engage à apprécier sa réussite actuelle et à savourer les victoires du quotidien. On se permet d’être ambitieusement bien avant d’être bon.

Articles complémentaires

Image femme heureuse

image rythme cardiaque

1 Comment
    Join the conversation

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.