Réussir, c’est faire réussir

18 décembre 2019

Si j’ai appris une chose en 2019, c’est bien celle-ci : réussir seul, ben c’est plate…  En chemin, m’est apparue cette citation sur Facebook : “Réussir, c’est faire réussir”. Je crois que cela dépeint totalement ma plus belle découverte de l’année.  C’est ce que j’aime profondément faire. Avec mes clients en accompagnement, avec mes collaborateurs, avec mes fournisseurs… le plaisir en affaires réside dans la réussite partagée.  

J’ai quelques anecdotes à partager qui m’ont ouvert grands les yeux ! Je vous raconte.

Faire ensemble

Ma première anecdote concerne l’EEB. À l’hiver, la directrice et moi échangions souvent sur l’histoire de la création de l’école, comme une histoire à capter et à raconter. Comment venir raconter cette histoire et me permettre de revoir la grande communauté d’entrepreneurs?  

On va faire une conférence auprès des femmes de l’EEB…mouais… La force de cette école, c’est la diversité ! On va s’associer avec tel partenaire… mouais…dans quelle intention ?  

Bref, je ne le sentais pas. Jusqu’au jour où ce que j’ai ressenti, c’est l’idée de le faire AVEC elle. Première DG, deuxième DG. Quels sont les fils conducteurs de nos deux passages en dix ans ?  C’était beaucoup plus puissant de cette façon-là. Donc ensemble, nous avons monté un atelier pour raconter les 10 forces de l’EEB, leurs déclinaisons en contexte de démarrage, mon passage et en contexte d’optimisation des processus, soit sa présence. Le chemin nous a fait du bien et clairement le moto : réussir c’est faire réussir fut au cœur de ce parcours de co-création.  Plus important encore, nous avons eu de la bienveillance l’une pour l’autre. L’atelier la genèse de l’EEB fera le tour des régions pour aller à la rencontre des gradués. Parce que la réussite de cette entreprise vient de la réussite de ces clients-entrepreneurs… Tout est dans tout !

Réussir avec l’intrapreneuriat

Ma seconde anecdote concerne le sommet sur l’intrapreneuriat (SPINE)  que j’ai initié cette année. J’ai travaillé ce projet-là à temps perdu, par-ci, par-là, convaincue de sa pertinence, mais sans trouver cette motivation intérieure qui me propulse vers l’action.  Jusqu’au jour où j’amorce une collaboration avec ma nouvelle complice d’affaires pour le secteur intrapreneuriat. Ce fut instantané ! Je venais de me brancher sur le 220 pour y puiser toute l’énergie dont j’avais besoin pour foncer.  Cette journée-là, j’ai compris que l’équipe est un vrai levier de créativité et d’action pour moi. Plusieurs belles personnes se sont jointes à nous en chemin. On a livré NOTRE sommet et NOUS sommes fiers de son succès.

Réussir collectivement

Plus récemment, on me demande d’aller co-animer une émission de radio au Pignon bleu.  L’idée consiste à mettre en valeur des entrepreneurs pour susciter des dons. Jusque-là, ça va !  Puis, il me demande si j’ai une jeune entrepreneure à présenter lors de cette émission. J’ai effectivement une étoile filante à proposer. Ça va encore mieux !   Arrivées plus tôt, nous rencontrons la DG. SOUS LE CHOC! Elle commence à nous parler du besoin criant qui s’est invité dans leur année financière. Un changement de réglementation dans une école du territoire l’a rendue inaccessible au soutien d’appoint pour les élèves défavorisés. En conséquence, la demande pour les repas du midi explose.  55 enfants sont sur liste d’attente pour se nourrir au quotidien. Heille… ! Parler de vision d’entreprise et de clientélisme m’est apparu insignifiant. On avait un enjeu majeur à régler; celui de trouver 20 000$ pour que les enfants commencent leur année scolaire avec l’assurance d’un repas le midi. Faire un seul don aurait pu être la seule option, mais mobiliser des centaines d’entrepreneurs, dans nos différents réseaux  fut l’option choisie… Communauté EEB, celle des WOW, celle des collaborateurs de Rouge Canari… plus on est de fous, plus on réussit ! Le 13 décembre, la DG me confirme qu’une vague sans pareil de dons dédiés aux 55 enfants est tombée du ciel. MIRACLE ! Réussir en gang c’est un gros WOW! L’objectif n’est pas encore atteint, mais la mobilisation est bien présente ! (FAIRE UN DON). 

Réussir ensemble

Quel rappel de l’essentiel et de mon why en entrepreneuriat que j’ai eu en 2019 !  Réussir c’est faire réussir.  Ce n’est pas prendre le crédit du travail de l’autre, ce n’est pas mettre son équipe ou ses fournisseurs à son service pour rayonner, c’est accepter l’aide de l’autre pour grandir ensemble, c’est redonner au suivant pour inspirer. Faire réussir ses clients, faire réussir ses collaborateurs, faire réussir tout simplement.   Réussir c’est partager. Changer le monde un entrepreneur à la fois. ENSEMBLE !

En 2020, j’avancerai dans chaque projet AVEC les autres et gageons que NOUS allons récolter de belles réussites.

0 Comments
Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.