Partager sa vie avec un entrepreneur, c’est vivre l’entrepreneuriat par procuration

23 janvier 2018

Je m’adresse à toutes les Jocelyne, Claire, Paul, Chantale, Catherine, Stéphane, Yvette, Martin, Noelline, Brigitte, Nancy, Sylvie, John, Aline, Hélène,… Elles (ils) n’ont pas fait la une des journaux, elles (ils) n’ont pas écrit leur biographie, elles (ils) ne figurent jamais sur des panels d’experts en entrepreneuriat. Elles (ils) n’ont jamais gagné un concours d’entrepreneuriat et n’en gagneront probablement pas non plus. C’est simple, on ne parle presque jamais d’eux. Pourtant, elles (ils) jouent un rôle de premier plan dans notre économie. Ces forces tranquilles évoluent dans l’ombre des grands leaders, elles (ils) sont leurs partenaires de vie: ils sont conjoints ou conjointes d’entrepreneur(e). 

Qu’ils soient employé(e) dans l’entreprise de leur conjoint(e), qu’ils évoluent dans leur propre carrière ou qu’ils se dédient à leur famille, ces personnes que j’ai le plaisir de découvrir sont extraordinaires et souvent tellement humbles. Nul doute que nos entreprises québécoises, indirectement, leur en doivent beaucoup.

Partager sa vie avec un entrepreneur, c’est vivre l’entrepreneuriat au quotidien et sous toutes ses formes. Bien que loin de l’opérationnel des affaires, le conjoint d’entrepreneur est toujours proche de l’opérationnel du coeur. Le succès de leur partenaire aurait-il été le même sans eux?

Vivre avec un entrepreneur, c’est vivre l’entrepreneuriat sans pause

En vacances, la vision d’entreprises est repensée.
Durant les réunions familiales, les enjeux de successions sont discutés.
Dans les périodes de jeu avec les enfants, leurs habilités à négocier sont questionnées. Il faut penser à leur donner les meilleurs outils pour leur avenir.
Dans une réunion entre amis, le monde des affaires est redessiné.
Au retour, pourquoi ne pas faire un petit détour par le bureau?…
Et que dire de toutes ces nuits qui portent conseils par rapport au mille et unes préoccupations.
L’entrepreneuriat, c’est passionnant! Et c’est 24h/24.

Je rencontre ces hommes et ces femmes dont la personnalité est remarquable. Par contre, évoluant parfois à l’extérieur du marché du travail, certain (e)s sont plein( e)s de doutes sur leurs réelles capacités professionnelles.  Ces questionnements prennent souvent de l’ampleur quand les enfants quittent la maison.  On peut tout à fait comprendre qu’il soit difficile pour les rois et reines du foyer de se situer à une époque ou l’on valorise tellement l’ambition. Ai-je manqué d’ambition? Quelle serait ma valeur sur le marché du travail? Ces questionnements viennent d’autant plus avec un certain vertige, car de nos jours, les couples se forment et se déforment. Et si je devais tout recommencer? Que serais-je? Ai-je manqué ma vie à moi?

Votre valeur est inestimable

Je m’adresse à vous. Je vous admire.

D’une part, partager sa vie avec un leader engagé, occupé, entêté, au centre de tout, c’est un grand don de soi. C’est une grande qualité humaine que celle de se dévouer à sa famille, à son foyer, aux autres.

D’autre part, vous avez développé indirectement une compréhension unique du monde des affaires. Vous avez une vision qu’aucun conseiller en affaires ne peut égaler : une vision de l’intérieur vers l’extérieur. Du coeur vers le monde. Cela vous appartient et cela fait partie de votre coffre à outils.

Enfin, vous accompagnez des leaders, des personnalités fortes. Il ne fait aucun doute, vous êtes de ce calibre de leadership. Vous avez choisi de vous exprimer comme leader de façon plus personnelle, loin des projecteurs et des réseaux d’affaires. Cela ne vous enlève en rien vos acquis en terme de leadership, bien au contraire.

Votre impact est considérable

Prenons en exemple l’enjeu très actuel de la relève d’entreprise. Aux premières loges des questionnements, de l’identification des successeurs, de la recherche d’équité pour les enfants, des conflits émotionnels, des jeux de corridors familiaux, des réunions à organiser, vous êtes le catalyseur des dénouements heureux de ces transferts de direction et de propriété, à vos enfants.  La plupart du temps, personne ne vous a formé pour tout cela. Votre coeur vous guide. 

Gérant(e) de l’harmonie familiale et protecteur de vos beaux-frères, belles-sœurs, des beaux-parents et surtout de vos enfants, vous affirmez votre leadership dans la famille à travers votre amour pour vos proches et par cette croyance profonde que vous êtes responsables de l’harmonie. Quelle pression vous avez! 

Amour, équilibre, repos, santé, paix et harmonie sont au cœur de votre mission quotidienne. Saviez-vous qu’il y a un lien direct entre des chefs en santé et des entreprises qui ont du succès?

Grâce à votre dévouement, votre chef d’entreprise a la possibilité de se ressourcer et de reprendre ses forces pour aller changer le monde. Il change le monde grâce aux valeurs que vous chérissez et que vous transmettez à votre famille. Et que dire de toutes ces demandes d’implication sociale que l’on vous adresse parce que  »vous avez du temps »! Combien de fois avez-vous pensé à tous vos proches avant de penser à vous-même?  

La prochaine fois que vous doutez du rôle que vous jouez, pensez à tout cela. Vous contribuez vous aussi à l’économie du Québec, à la santé de ses entreprises, à l’équilibre de ses chefs, à la société et à l’harmonie familiale. Qui a dit que l’ambition devait être reconnue exclusivement à l’extérieur de la maison?  À votre façon, vous êtes des entrepreneurs du cœur. 

En conclusion, je vous souhaite trois choses:

  1. De donner de la valeur à ce que vous faites au quotidien;
  2. De ne jamais douter que vous avez joué le plus grand rôle de votre vie, un rôle d’impact sur notre économie, sur des centaines de familles, en particulier la vôtre;
  3. De garder la tête haute, car la plus grande des ambitions vous a toujours guidée : celle de l’amour et de l’harmonie.  

À tous les chefs d’entreprises, prenez le téléphone aussitôt que possible et dites  »merci d’être là, mon amour »!

Et si vous avez besoin de jaser pour mieux comprendre votre conjoint (e), contactez-nous!

_________________

Vous voulez encore plus d’histoire d’entrepreneuriat, abonnez-vous à l’infolettre de Rouge Canari (www.rougecanari.com).

Changeons le monde, un entrepreneur à la fois.  En commençant par nous-même!

À propos de Rouge Canari

Rouge Canari, vise le développement de l’entrepreneuriat sous toutes ses formes, par la création et le déploiement d’études, d’analyses et de stratégies visant les entrepreneurs. L’entreprise compte parmi ses clients/partenaires connus le MESI, la Fondation des familles en affaires, Femmessor, l’École d’entrepreneurship de Beauce (EEB), la Fondation de l’entrepreneurship, des groupes privés et les grandes corporations dans les domaines des services professionnels et bancaires. Rouge Canari bénéficie de collaborateurs/collaboratrices de longue date d’expertises variées. C’est une équipe passionnée et expérimentée qui prend vos projets d’entrepreneuriat en main.

_________________

Articles complémentaires à celui-ci:

Pas d’enfants dans mon entreprise!

5 Comments
  1. Avatar
    Marie-Claude
    5 septembre 2019Répondre

    Très beau texte! Je suis l’une de ces personnes et j’aimerais réussir me trouver aussi importante et trouver une valeur à mes efforts, mais je n’y arrive pas. Je suis une femme indépendante (ou était-je...) et cela me semble très difficile d’accepter d’être qu’une ombre derrière un homme. Est ce possible de changer ma vision ou suis-je seulement pas ce type de personne?!

Join the conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.