Mes enfants dans mon entreprise : jamais!

23 février 2019

Probablement qu’à la simple lecture du titre, vous avez ressenti un léger vertige, voire une augmentation de votre rythme cardiaque. Ce ne serait pas étonnant, car l’intégration des enfants dans l’entreprise est une décision plus émotive que stratégique. C’est une discussion perpétuelle entre le cœur et la tête!

Il faut dire qu’entre l’espoir d’une autre vie pour vos enfants, le souhait de les voir entreprendre par eux-mêmes ou la volonté de ne pas mélanger famille et affaires, les raisons d’intégrer ou non vos enfants peuvent être nombreuses. Et quand bien même vous auriez décidé de faire le saut, comment allez-vous choisir ? Il est peu probable que vous puissiez TOUS les intégrer dans l’entreprise.

Comment choisir ?

Est-il préférable de choisir le plus vieux, le plus jeune, le meilleur, le plus rangé, le plus déterminé, le plus rebelle, le plus diplômé, le plus spécialisé ou celui qui vous ressemble le plus ? Peu importe la décision que vous prendrez, sachez que choisir c’est également renoncer. Il y aura sans doute des situations laissant croire à des gagnants et des perdants. Pour avoir eu des confidences de plusieurs releveurs, je ne pourrais dire que le ou les successeur(s) identifié(s) sont vraiment ceux qui gagnent le gros lot. Avoir ses parents comme patrons, avoir le fardeau du patrimoine familial, ne jamais être un employé comme les autres et ressentir trop souvent le syndrome de l’imposteur, est-ce une cage dorée ou un privilège bienveillant ? La meilleure des réponses serait sans doute : ceux qui le veulent profondément parce qu’ils savent que l’entreprise pourrait être le meilleur endroit pour s’épanouir, pour eux. Vous ne souhaitez pas accueillir vos enfants dans l’entreprise et vous en avez la profonde conviction ? C’est probablement pour vous la meilleure chose à faire.

Mais s’ils souhaitent entreprendre ? Les aiderez-vous ?

Votre succès en affaires génère nécessairement des revenus. Un jour ou l’autre, vos enfants en hériteront, mais auront-ils les capacités de pérenniser ce patrimoine ? Comment partagerez-vous ce que vous avez durement gagné et construit ?

Parmi votre progéniture et comme dans toutes les familles, vous êtes surement capable d’identifier vos enfants qui savent économiser et ceux qui dépensent sans compter. Vos craintes de les voir tout dilapider est légitime.  Donnerez-vous seulement à ceux qui sont rangés ou vous partagerez en parts égales ? Comment être équitable pour tous nos enfants ? C’est délicat et c’est parfois même déchirant. Toutefois, c’est la réalité de tous les entrepreneurs qui ont des enfants.

Inévitablement, la question se pose et la réponse peut nous faire vivre plusieurs nuits blanches. Comment s’en sortir heureux, faire les choses harmonieusement et avoir l’esprit tranquille tout en donnant la même chance à tous ?

Une belle solution est à votre portée : l’intrapreneuriat

Cela permet d’offrir à tous vos enfants une chance égale; une même opportunité. En effet, en leur offrant la possibilité – la liberté – de démarrer leur propre entreprise tout en mettant votre savoir-faire, votre réseau et vos ressources à leur disposition, vous leur permettez d’acquérir de la maturité et de l’autonomie tout en cultivant leur confiance en soi. Ils pourront faire leurs propres essais et erreurs sur de plus petits projets et ainsi trouver leur propre voie.